Réinventer le réseau cyclable : la CARTHY et la MRC préparent un plan de développement pour l’Estriade et son réseau

Réinventer le réseau cyclable : la CARTHY et la MRC préparent un plan de développement pour l’Estriade et son réseau

La Corporation d’aménagement récréotouristique de la Haute-Yamaska (CARTHY) et la MRC de La Haute-Yamaska ont de grands projets pour le réseau cyclable. En effet, les deux organismes préparent un plan stratégique de développement afin de faire de l’Estriade et son réseau un modèle d’excellence en tout point de vue.

« Aujourd’hui, on entame un travail de réflexion ambitieux afin de se doter d’une vision à long terme pour notre réseau cyclable. On souhaite optimiser l’hébergement, les commodités du réseau, le positionnement touristique, bref tout sera repensé. Ce réseau a un potentiel fou et on entend l’exploiter à 100 % au bénéfice de la population, mais également des touristes », affirme M. Pascal Bonin, président de la CARTHY.

Considérés comme l’un des plus beaux circuits de la province, l’Estriade et son réseau sont la deuxième attraction touristique de la région de la Haute-Yamaska, tout de suite après le Zoo de Granby, pour ce qui est des retombées économiques. Bien qu’il enregistre plus de 500 000 passages chaque saison, le réseau cyclable est peu connu en dehors des frontières de la province.

« Est-ce que l’Estriade et son réseau pourraient devenir une destination internationale de cyclotourisme dans quelques années? Absolument. Par contre, c’est aussi un équipement de loisir privilégié pour la population, notamment les familles qui apprécient le faible dénivelé des pistes. Le plan stratégique va se pencher sur cette dualité afin, qu’au final, notre réseau réponde adéquatement aux besoins de tous les types d’utilisateurs », précise M. Bonin.

Déjà, la CARTHY et la MRC s’attaquent à la première étape du plan stratégique, soit de dresser le diagnostic de la situation actuelle. Pour ce faire, des usagers du réseau cyclable sont recherchés pour participer à une visioconférence d’une durée de 2 heures. Ceux-ci doivent s’y déplacer régulièrement pour se rendre au travail ou à des fins de loisir. Durant la visioconférence, ils pourront s’exprimer sur leurs habitudes de déplacement, les commodités du réseau cyclable ainsi que sur certains thèmes comme la mobilité active, la sécurité, le cyclotourisme et le développement du réseau dans l’avenir.

Les participants recevront une compensation financière de 70 $ offerte par le consultant. Pour prendre part à l’exercice, il faut remplir le questionnaire de sélection. Seules les personnes retenues seront contactées. La CARTHY désire obtenir un échantillonnage représentatif des différents types d’utilisateurs du réseau cyclable.

Qu'avez-vous pensé de cette page?

Nous sommes désolés!

Quel était le problème?

Comment pouvons-nous améliorer cette page?

Laisser un commentaire