Un cadeau hors du commun : l’écocentre à Granby reçoit une oeuvre unique

Un cadeau hors du commun : l’écocentre à Granby reçoit une oeuvre unique

Deux artistes granbyens, Hélène Plourde et Pierre Tardif, ont décidé de faire don d’une de leurs œuvres à l’écocentre situé à Granby. La nouvelle pensionnaire de l’écocentre, baptisée Ma cabane, se fond parfaitement dans le décor, étant elle-même constituée de matériaux recyclés.

Les artistes Hélène Plourde et Pierre Tardif devant « La cabane ».

 

Ode aux maisons d’enfants dans les arbres, Ma cabane a été créée en 1996 et fait partie d’un corpus d’œuvres intitulé « L’Enfance à rebours ». Construite à partir de planches de bois et de vieux clous, son assemblage exprime les charmes de la naïveté propre aux enfants. Les parois de la création, peintes en différentes couleurs, visent à représenter les saisons, tandis que l’ordinateur non fonctionnel que l’on retrouve à l’intérieur de celle- ci fait référence au contraste entre la modernité de l’objet et l’apparente vétusté de la cabane.

« L’œuvre Ma cabane est unique en son genre. Tant sa constitution que le message qu’elle représente cadrent parfaitement avec les valeurs véhiculées par l’écocentre, soit de donner un second souffle et une valeur inestimable à des matières en fin de vie. Nous remercions sincèrement les deux artistes de talent qui sont derrière sa création et qui ont eu la grandeur d’âme de permettre à d’autres passionnés de récupération de l’admirer lors de leurs visites à l’écocentre », se réjouit le préfet de la MRC, M. Paul Sarrazin.

Depuis leur création, les œuvres du corpus « L’Enfance à rebours » ont été exposées dans huit lieux à travers la province. Elles seront exposées pour une dernière fois au Centre culturel Marie-Fitzbach à Saint-Georges en mars 2020.

Qu'avez-vous pensé de cette page?

Aucun vote pour le moment.

Nous sommes désolés!

Quel était le problème?

Laisser un commentaire