Déploiement de la collecte des matières organiques dans la Haute-Yamaska

Première phase d'implantation en 2017

 

Comment les zones pour les premières phases d’implantation ont-elles été choisies?

Est-ce que les unités d’occupation des immeubles de six logements et plus seront desservies durant les premières phases d’implantation?

Est-ce que les restaurants et les commerces seront desservis par la collecte des matières organiques?
Comment sont traitées les matières collectées?
Puis-je refuser de recevoir le bac brun?
Pourquoi y a-t-il une collecte par mois en hiver?
Pourquoi modifier la fréquence de collecte des ordures ménagères?
Pourquoi le bac roulant de 240 litres a-t-il été choisi?

Des réponses à vos questions

 

Suivant son plan d’action, la MRC implante de façon progressive la collecte des matières organiques pour les immeubles de cinq logements et moins de son territoire. En 2017, la collecte doit desservir les résidentes et résidents de la zone de collecte numéro 9 située à Granby. S’ajouteront ensuite les résidents et résidentes de Saint Alphonse-de-Granby dès le printemps 2018 et l’ensemble du territoire de la MRC de La Haute-Yamaska en 2019.

 

L’implantation de la collecte des matières organiques est prévue au Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2016-2020 de la MRC de La Haute-Yamaska. Cette action permet de répondre à l’exigence gouvernementale quant au bannissement des matières organiques de l’enfouissement annoncé pour 2020.

 
Questions courantes sur la collecte des matières organiques

Comment les zones pour les premières phases d’implantation ont-elles été choisies?

La zone de collecte 9 située à Granby a été choisie en raison de sa facilité d’accès, du nombre et de la diversité de ses unités d’occupation. Quant à la municipalité de Saint Alphonse-de-Granby, elle permet d’effectuer une première implantation en milieu rural. De plus, elle est facilement accessible par les grands axes routiers.

 

Est-ce que les unités d’occupation des immeubles de six logements et plus seront desservies durant les premières phases d’implantation?

La desserte des immeubles de 6 logements et plus n’est pas prévue à la planification 2016-2020. Une analyse des modes de collecte des matières organiques pour ces types d’immeubles sera effectuée après le déploiement sur l’ensemble du territoire du service aux immeubles d’un à cinq logements. Cette analysée sera réalisée en 2020 par la MRC.

 

Est-ce que les restaurants et les commerces seront desservis par la collecte des matières organiques?

La desserte des industries, commerces et institutions (ICI) n’est pas prévue à la planification 2016-2020. La planification 2016-2020 se concentre sur l’implantation du service dans le secteur résidentiel. Cette avenue sera analysée en 2020 par la MRC.

 

Comment sont traitées les matières collectées?

Durant les phases d’implantation 2017 et 2018, les matières organiques collectées par le bac brun seront traitées à la plateforme de compostage de la Régie intermunicipale de gestion des déchets solides de la région de Coaticook. Lorsque les matières organiques arrivent sur la plateforme, elles sont mélangées avec des copeaux de bois et mises en andains (buttes). Le processus de maturation du compost prend environ six mois. Le compost produit est principalement utilisé dans les aménagements paysagers municipaux.

 

Puis-je refuser de recevoir le bac brun?

Vous ne pouvez pas refuser de recevoir un bac brun. À l’instar de la collecte des matières recyclables, la collecte des matières organiques est un service obligatoire. L’ensemble des résidents et résidentes de la Haute-Yamaska sera donc desservi suivant les phases d’implantation prévues. Si vous compostez déjà à la maison, vous pouvez utiliser le bac brun pour les matières organiques que vous ne pouvez pas composter, comme les viandes et les papiers et cartons souillés par de la nourriture. Si vous habitez seul ou si vous êtes réticent à utiliser le bac brun, allez-y à votre rythme en commençant par les résidus verts et certaines matières comme les filtres à café et les coquilles d’œuf.

 

Pourquoi y a-t-il une collecte par mois en hiver?

Durant la saison froide, nous générons peu ou pas de résidus verts. Une collecte par mois est alors suffisante. Le bac brun recueillera majoritairement les résidus alimentaires durant quelques semaines, et ce, sans odeur.

 

Pourquoi modifier la fréquence de collecte des ordures ménagères?

Une réduction de la fréquence des collectes des ordures ménagères lors de l’implantation du bac brun est considérée comme un des facteurs de succès. De plus, il est estimé que près de 40 % des matières résiduelles générées par un ménage sont compostables. En mettant les matières organiques dans le bac brun, la collecte des ordures ménagères aux deux semaines sera suffisante.

 

Pourquoi le bac roulant de 240 litres a-t-il été choisi?

La MRC couvre un large territoire avec une portion urbaine et une portion rurale. Le bac de 240 L est plus robuste, plus stable dans les pentes et face aux vents, et est reconnu comme étant plus durable, nécessitant moins de réparations. Son volume permettra de combler certaines périodes de pointes de production de résidus verts au printemps, à l’été et à l’automne et d’accumuler des matières organiques durant l’hiver.

 

Des réponses à vos questions

Les informations contenues sur cette page ne répondent pas entièrement à vos questions? Vous pouvez aussi communiquer avec madame Ariane Coupal, chef de projet, volet matières organiques, à la MRC de La Haute-Yamaska au 450 378-9976, poste 2250.

 

 

À propos de la MRC

 

La Haute-Yamaska a le privilège d'être située « près de tout ». À moins d'une heure de Montréal, Sherbrooke et Drummondville, la Haute-Yamaska offre tous les avantages des grandes villes, sans ses inconvénients. C'est l'endroit idéal pour marier travail et loisir.