Il fait froid, attention aux intoxications au monoxyde de carbone (CO)

Il fait froid, attention aux intoxications au monoxyde de carbone (CO)

Chaque année, un nombre élevé d’intoxications au monoxyde de carbone (CO) se produisent sur le territoire québécois.

Ce phénomène semble survenir plus particulièrement lors de la saison froide lorsque les appareils de chauffage fonctionnent à plein régime et que des abris temporaires pour les véhicules sont installés.

Quelles sont les sources de monoxyde de carbone (CO)?

Les combustibles tels que le bois, le propane, le mazout, le gaz naturel et l’essence, souvent utilisés pour alimenter certains appareils de cuisson, de chauffage ou différents types d’outillages, peuvent être des sources de monoxyde de carbone, un gaz imperceptible par l’humain et potentiellement mortel.

Les intoxications au CO surviennent généralement à la suite d’une mauvaise installation, d’un mauvais entretien ou d’une utilisation inadéquate d’appareils à combustion ou, encore, d’une ventilation déficiente des lieux. Les symptômes sont les suivants :

Les symptômes d’une intoxication au CO

  • Faible exposition : mal de tête frontal, nausées et fatigue
  • Exposition moyenne : mal de tête frontal persistant avec sensation de battements, nausées, vertiges ou étourdissements, somnolence, vomissements, pouls rapide, diminution des réflexes et du jugement
  • Exposition très importante : faiblesse, évanouissement, convulsions, coma et décès

Prévenez les intoxications…

  • Par la présence d’avertisseurs de monoxyde de carbone qui fonctionnent bien et qui sont installés au bon endroit.
  • Par une utilisation adéquate et un entretien rigoureux des appareils à combustion.
  • Par une inspection régulière et un nettoyage des cheminées, des tuyaux et des raccordements des appareils à combustion.

Pour plus de conseils, consultez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Qu'avez-vous pensé de cette page?

Aucun vote pour le moment.

Nous sommes désolés!

Quel était le problème?