Le schéma de couverture de risques en sécurité incendie

La réforme de l'incendie entreprise au Québec en 1999 a été animée par deux objectifs fondamentaux, à savoir la réduction significative des pertes attribuables à l'incendie et l'accroissement de l'efficacité des organisations municipales dans ce domaine. Par le truchement de la Loi sur la sécurité incendie, la MRC de La Haute-Yamaska s'est vu confier la responsabilité d'établir un schéma de couverture de risques qui définit les objectifs régionaux de protection contre les incendies ainsi que les actions requises pour les atteindre. Ces objectifs doivent être fixés dans le respect des orientations gouvernementales du ministre de la Sécurité publique du Québec.

Le schéma de couverture de risque a donc pour objet d'améliorer la connaissance des risques d'incendie présents sur le territoire, pour ensuite déterminer les ressources tant humaines, matérielles et financières favorables à une protection optimale de la population et du patrimoine immobilier. En d'autres mots, le schéma est un outil de gestion des risques pour le territoire, un document de planification de l'ensemble des dimensions de la sécurité incendie, un instrument de prise de décision pour les élus municipaux et un outil de planification des secours pour les responsables des opérations.

Après plusieurs mois de cueillette de données, d'analyse de la situation, d'optimisation et de consultation, le conseil de la MRC a adopté son premier projet de schéma de couverture de risques en sécurité incendie le 14 décembre 2006, mais celui-ci a fait l'objet d'objections gouvernementales.

Un projet de schéma conforme aux exigences gouvernementales et assorti de plans locaux de mise en oeuvre a été adopté le 8 mai 2013 et a reçu l'approbation gouvernementale le 2 août 2013. Il est entré en vigueur le 1er octobre 2013.  Le 8 mai 2019, la MRC a enclenché le processus de révision de celui-ci.

Schéma de couverture de risques en sécurité incendie

Dans le cadre de la mise en oeuvre de son schéma de couverture de risques en sécurité incendie, la MRC a produit des outils de communication à l'intention des exploitants agricoles et acéricoles, des résidents du territoire yamaskois ainsi que des propriétaires et gestionnaires de bâtiments industriels, commerciaux et institutionnels. Pour télécharger ces outils, cliquez sur l'image correspondante.

Programme de sensibilisation

En janvier 2018, le Comité technique de sécurité incendie (CTSI) de la MRC de La Haute-Yamaska a adopté le Programme mis à jour visant à échelonner les activités de sensibilisation du public sur toute l’année. Ainsi, le CTSI et les Services de sécurité incendie (SSI) du territoire se dotent d’une démarche structurée afin de communiquer et d’informer la population sur les principaux phénomènes ou comportements à l’origine des incendies.

Comme la sensibilisation peut être un puissant levier de prévention, les activités du Programme sont offertes gratuitement par les SSI. Elles sont adaptées à différents publics comme les groupes scolaires, les entreprises, les salons et événements. Consultez le Programme pour obtenir la liste complète des activités ou contactez le SSI de votre municipalité pour réserver une activité avec un préventionniste.

Burny
Connaissez-vous Burny? Ce sympathique castor a pour mission d’assister les préventionnistes lors d’activités de sensibilisation auprès des jeunes. En adoptant un ton plus ludique et en utilisant le jeu, les préventionnistes sont en mesure de sensibiliser le petit public aux risques d’incendie ainsi qu’aux réflexes à développer en cas de situation d’urgence. Vous croiserez peut-être Burny dans divers événements comme lors du Salon Habitation Granby et région. Venez lui dire bonjour et rencontrer les préventionnistes!

Maison Toutrisque
La Maison Toutrisque est une maquette animée présentant les sources potentielles d’incendie dans une résidence. Avec ses voyants lumineux et ses effets sonores, elle ne passe pas inaperçue. Les préventionnistes l’utilisent pour inciter les citoyens à corriger les installations déficientes et modifier les comportements à risque. En adoptant des habitudes plus prudentes, les citoyens rendront leur résidence plus sécuritaire.

Des capsules de prévention incendie

Barbecue : utilisez-le en toute sécurité

L’été est à nos portes et nous sommes emballés à l’idée de cuisiner en plein air. Cependant, bien que le barbecue au propane ou au gaz naturel soit un appareil sécuritaire, il importe de savoir comment l’utiliser, l’entretenir et l’entreposer. En effet, l’appareil de cuisson et son combustible comportent des risques de blessures, d’explosion et d’incendie.

En savoir plus.

Vous pouvez prévenir les feux de forêt. Soyez vigilants!

Au printemps, les pompiers municipaux et les pompiers forestiers de la SOPFEU interviennent sur quelques 150 incendies affectant la forêt, dont la majorité est causée par des feux allumés par des résidents.

En savoir plus.

C'est l'heure! Vérifiez vos avertisseurs. 

Profitez du changement d’heure pour vérifier vos avertisseurs! Dans la nuit du 9 au 10 mars, on avance nos horloges d’une heure. N’oubliez pas!

En savoir plus.

Pour un temps des Fêtes en toute sécurité!

Décembre et sa magie de Noël sont arrivés! Assurez-vous de prendre les précautions nécessaires pour un temps des Fêtes sécuritaire.
En savoir plus.

Il fait froid, attention aux intoxications au monoxyde de carbone (CO)

Chaque année, un nombre élevé d’intoxications au monoxyde de carbone (CO) se produisent sur le territoire québécois. Ce phénomène est d’autant plus commun durant la saison froide lorsque les appareils de chauffage fonctionnent à plein régime et que des abris temporaires pour les véhicules sont installés.
En savoir plus.

Aérez pour ne pas vous intoxiquer!

Si vous êtes un amateur de plein air, vous utiliserez probablement durant les vacances des appareils susceptibles de dégager du monoxyde de carbone (CO), un gaz toxique.
En savoir plus.

La prévention, ça se déménage!

C’est la grande période des déménagements qui s’amorce au Québec. Si vous comptez vous établir à une nouvelle adresse cette année, n’oubliez pas de vous assurer d’être bien protégés en cas d’incendie.
En savoir plus.

Le barbecue : votre cuisinière d'été à surveiller

Le barbecue est votre allié par excellence pour concocter des plats savoureux durant la saison chaude. Or, pour passer un été réussi, vous devez respecter certaines consignes de sécurité autour du grill. Le barbecue et son combustible comportent des risques importants de blessures, d’explosion et d’incendie.
En savoir plus.

Les boîtes à fleurs ne sont pas des cendriers

Déposer un mégot de cigarette dans une boîte à fleurs pour l’éteindre peut sembler anodin. Pourtant, un incendie peut vite s’y déclarer. En effet, les différents terreaux utilisés dans les boîtes à fleurs ne contiennent pas uniquement de la terre. Plusieurs sont enrichis d’engrais chimiques ou d’autres substances combustibles.
En savoir plus.

Prudence avec les foyers à l'éthanol

Les foyers à l’éthanol sont souvent utilisés pour créer une ambiance chaleureuse. Cependant, ne vous laissez pas distraire! L’éthanol peut produire des vapeurs inflammables et occasionner des brûlures.
En savoir plus.

Le dégagement des sorties en période hivernale

La neige et la glace peuvent ralentir, voire compliquer, l’évacuation de votre domicile lors d’une situation d’urgence ainsi que l’intervention des secours.
En savoir plus.

La prévention incendie durant la période des Fêtes

Un sapin trop sec peut s'enflammer rapidement. Si vous optez pour un sapin naturel, choisissez-en un fraîchement coupé dont les aiguilles sont vertes et ne se détachent pas facilement.
En savoir plus.

L'avertisseur de fumée

L'avertisseur de fumée est, sans contredit, un appareil de prévention indispensable. Vous devez en installer un à chaque étage de votre résidence, incluant le sous-sol, ainsi qu'un dans chaque chambre où l'on dort la porte fermée.
En savoir plus.

Le ramonage de cheminée

Plus de 1 200 feux de cheminée se surviennent en moyenne chaque année au Québec. Ils peuvent causer des dommages matériels ou être à l'origine d'un feu de bâtiment.
En savoir plus.

Les appareils de chauffage électrique

Un court-circuit, une défaillance électrique ou un appareil placé à proximité d’un combustible sont les causes principales des incendies d’appareils de chauffage individuels fixes et d’unités centrales de chauffage.
En savoir plus.

Les cendres chaudes

Les cendres chaudes d'un feu de foyer peuvent se raviver et causer un incendie. De plus, elles dégagent du monoxyde de carbone. C'est pourquoi il faut les entreposer à l'extérieur.
En savoir plus.

La sécurité policière
La desserte policière du territoire est dispensée par deux différents corps policiers. D'une part, la Ville de Granby dispose de son propre corps policier municipal. Le reste du territoire est couvert par les services policiers de la Sûreté du Québec.
Conformément à la Loi sur la police, la MRC de La Haute-Yamaska a la responsabilité de négocier l'entente déterminant les services policiers qui sont fournis par la Sûreté du Québec. Elle doit également former un Comité de sécurité publique qui a pour mandat de faire le suivi de cette entente et de s'assurer que les services rendus répondent aux besoins des municipalités et citoyens yamaskois.

Rapport annuel des activités du Comité de sécurité publique

Des conseils de sécurité

Cette section comprend diverses publications sur les conseils de sécurité qui peuvent vous être utiles.

La fraude

Prudence sur le Net

Cannabis : Reconnaître la présence d'une culture intérieure

Fatigue au volant

Grands excès de vitesse, sanctions plus sévères

Sièges d'autos pour enfants

En moto, portez les bons vêtements

Ceinture de sécurité

Facultés affaiblies

Autobus scolaires

Texto : Y'a des mots qui frappent

Prenez le temps de ralentir

Piétons et conducteurs - Vigilants pour la vie

En nature, ma sécurité c'est ma responsabilité

Quelle que soit l’activité que l’on pratique, s’aventurer seul dans la nature comporte un certain nombre de risques. Pour y faire face, il faut prendre les précautions nécessaires. Voici les points à considérer avant de partir en expédition :

  • Je dis où je vais. Informez vos proches avant de partir à l’aventure afin qu’une tierce personne soit au courant de votre expédition.
  • Je sais où je suis. Prenez connaissance du terrain où vous vous aventurez avant de partir. En cas de besoin, vous pourrez orienter rapidement les services d’urgence.
  • Je garde le contact. Partez accompagné ou assurez-vous d’avoir l’équipement nécessaire, comme un dispositif de messagerie GPS, pour contacter quelqu’un en cas d’absence du réseau de votre téléphone cellulaire.
  • Je compte d’abord sur moi. Apportez une trousse de premiers soins, elle vous sera utile en cas d'incident mineur, ou en attendant l’arrivée des secours.
Protocole local d'intervention d'urgence hors du réseau routier

En juin 2018, la MRC de La Haute-Yamaska s’est doté de son Protocole local d’intervention d’urgence hors du réseau routier pour le territoire yamaskois. 

Ce document définit et détermine l’organisation ainsi que la planification du sauvetage ou de l’évacuation d’une victime hors du réseau routier. Il vise tout particulièrement à définir les rôles et responsabilités des différents intervenants ayant à intervenir en pareille situation. Cette façon de faire permet d’assurer la qualité des services de sauvetage et d’intervenir de manière efficace et sécuritaire sur le terrain. Il est à noter que le ministère de la Santé et des Services sociaux s’est engagé à mandater les services ambulanciers pour se rendre auprès des patients, même hors du réseau routier, lorsqu’un protocole conforme est en place.

Le protocole recense également les risques, les ressources et les équipements disponibles sur le territoire. Il porte sur les opérations de sauvetage terrestre, même si certains principes directeurs peuvent s’appliquer aux autres types de sauvetages. Ce sauvetage terrestre peut prendre différentes formes : sauvetage pour évacuer des blessés ou sauvetage sans blessé, sauvetage en espace clos, vertical ou en hauteur, sauvetage en forêt ou dans un sentier de motoneige ou de véhicule tout-terrain (Quad) et désincarcération.